heart
  • Qualité professionnelle
  • Service clientèle optimal
rosette
  • 100 % d'avis positifs
  • Amazon et eBay
flag-circle
  • Fabriqué en G.B.
  • Avec les meilleurs matériaux
heart
  • Qualité professionnelle
  • Service clientèle optimal
rosette
  • 100 % d'avis positifs
  • Amazon et eBay
flag-circle
  • Fabriqué en G.B.
  • Avec les meilleurs matériaux

Les badges pour la revendication de grandes causes

Dans l’ère post covid, nos libertés d’expression peuvent paraitre réduites, par la force des choses. Se réunir, de nouveau, pour une manifestation peut sembler risqué, pour des raisons sanitaires. C’est pourtant une situation, que nous, les terriens, avons déjà vécue. En attendant un retour à la normale, n’oublions pas qu’il existe d’autres moyens d’expressions. Le web bien sur, mais aussi le badge, qui a toujours, depuis sa naissance, joué un role politique.

Avec les badges politiques, le badge épinglé sur un vêtement pour promouvoir une cause est l’un des plus emblématiques de tous les types de badges. Les badges boutons sont populaires depuis l’invention du bouton pin-back au début du 20 e siècle et le sont de plus en plus aujourd’hui. (Vous en portez peut-être même un sur votre revers en ce moment !) Voici un bref historique des badges boutons défendant des causes de la cause américaine :

1910
Grâce à la mobilité accrue de l’ère de l’automobile, les français ont commencé à jouir d’une plus grande capacité de mouvement, et ont utilisé cette nouvelle liberté pour se rassembler afin de défendre les causes auxquelles ils croyaient. Au tournant du siècle, de minuscules épinglettes ont servi à recueillir des fonds pour des causes comme la Première Guerre mondiale, la sécurité routière et le droit de vote des femmes.

1920
Il est difficile de croire qu’il y a moins de 100 ans, les femmes ne pouvaient pas être syndiquées. Les femmes mariées peuvent depuis 1920 adhérer à un syndicat sans l’autorisation de leur mari. Les badges d’activistes politiques qui ont été fabriqués pendant cette période défendaient cette question.

1930’s
La crise économique qui a éclaté aux États-Unis en 1929 se mondialise. La France, sensiblement moins touchée que d’autres pays européens comme l’Allemagne, connaît néanmoins des difficultés économiques et sociales. Le gouvernement de Front populaire effectua plusieurs réformes sociales importantes comme les congés payés, et les badges furent au coeur des revendications. Ils furent aussi utilisés pour marquer le soutien à la république espagnole,

1940’s
Les badges « Halt Hitler » faits sur mesure – en référence au mouvement anti-nazi contre Adolf Hitler pendant la Seconde Guerre mondiale – étaient populaires dans les années 1940 aux USA. Cependant, en raison du rationnement du métal en temps de guerre, les badges en métal de l’époque de la Seconde Guerre mondiale sont difficiles à trouver.

1950’s
Au milieu du siècle, les scientifiques ont commencé à confirmer que le climat de la Terre changeait. En fait, les experts ont même changé leur langage pour identifier ce problème croissant. Au lieu de « mauvais temps », nous avons commencé à appeler les phénomènes météorologiques violents « perturbations climatiques » ou « changements climatiques ». Les badges ont alors été utilisés dès le début pour condamner comment la pollution affectait l’environnement.

1960’s
Alors que les soldats américains étaient en pleine guerre sur le sol vietnamien, les citoyens américains se sont engagés dans leur propre guerre de protestations. Dans les années 60 et 70, le badge a été utilisé comme signe de protestation contre la guerre du Vietnam et comme symbole de paix. Ces badges étaient essentiels à l’identité visuelle des mouvements pour mettre fin à la guerre du Vietnam, obtenir des droits égaux pour tous les citoyens, défendre les syndicats et soutenir les candidats à la présidence.

Années 1980-1990
Dans les années 80 et 90, les badges sont devenus un outil populaire dans la défense de la santé publique.
En 1981, le VIH et le sida ont finalement été acceptés comme l’épidémie mondiale qu’elle était devenu. De nombreux badges de l’époque défendaient la lutte contre la maladie et défendaient ceux qui en avaient été victimes.

2000’s

Après les attentats terroristes du 11 septembre 2001 et la déclaration de « guerre contre le terrorisme » du président George W. Bush, les États-Unis sont entrés dans une ère de polarisation extrême. La campagne militaire à durée indéterminée n’a pas bénéficié d’un soutien total à l’échelle des USA. En conséquence, les badges anti-guerre et anti-Bush sont devenus une forme populaire de protestation visuelle.

Aujourd’hui
Bien que la société française ait connu des progrès constants au cours des cent dernières années, de nombreuses causes défendues au cours de l’histoire sont encore défendues aujourd’hui. De l’activisme climatique, au mouvement Me too, les badges sont encore très utilisés pour défendre des causes. Bien que les européens d’aujourd’hui disposent de plus de plateformes sur lesquelles se faire entendre, il est clair que les badges sont restés une forme d’expression vitale et pertinente de l’auto-expression.

Avec qui nous travaillons